Free annonce un lancement réussi pour la Freebox Delta et “le début d’un nouveau cycle de croissance et d’innovations”

Free annonce un lancement réussi pour la Freebox Delta et “le début d’un nouveau cycle de croissance et d’innovations”

Malmené en Bourse et en réponse aux doutes autour du succès commercial de la Freebox Delta, Iliad/Free joue la carte de la confiance. Il faut rassurer.

La messe n’est toujours pas dite. S’il faudra attendre le mois de mars et les résultats annuels d’Iliad pour se rendre compte du succès ou d’un flop du lancement de la Freebox Delta et d’une éventuelle relance sur le fixe, les investisseurs quant à eux, anticipent en sanctionnant assez lourdement la maison-mère de Free en Bourse. Le titre d’Iliad a chuté à son niveau le plus bas depuis le lancement de Free Mobile en 2012 soit une perte de 26% de sa valorisation boursière depuis le début de l’année. Au centre des inquiétudes, la stratégie de Free autour de sa Freebox Delta, présentée comme le relais de croissance voire le détonateur attendu chez l’opérateur. "Perçue comme l’instrument clé de la relance commerciale de Free, il y avait une forte attente de la part des investisseurs, entretenue et amplifiée par les reports successifs de son lancement. Aujourd’hui, le marché juge que ce dernier n’est pas un succès ,conforté en cela par l’absence de réactions des concurrents et par les multiples adaptations de l’offre qui ont suivi le lancement", estime Thomas Coudry, analyste chez Bryan Garnier dans les lignes du Monde. Malgré tout, « il faudra notamment voir le nombre de clients Free qui ont migré vers cette offre premium. Une montée en gamme de leurs abonnés, synonyme d’une augmentation de leurs revenus dans le fixe, serait déjà un bon signe», tempère t-il.

Mais pas de quoi s’inquiéter du côté d’Iliad. Son directeur général, Thomas Reynaud, se montre même très rassurant : "le lancement de la box se passe très bien. L’objet de la Delta était de réaffirmer la singularité de Free. On a frappé très fort avec un produit unique qui n’existe nulle part ailleurs et qui a reçu un écho très favorable à la fois de la part de nouveaux abonnés et de nos abonnés existants". Et d’ajouter sans sourciller : "Iliad n’a jamais été aussi combatif et mène de nombreux beaux projets. Nous sommes au début d’un nouveau cycle de croissance et d’innovations". Pour reconquérir les marchés, l’opérateur compte en effet sur plusieurs relais de croissance comme l’Italie ou encore le marché des entreprises avec le rachat de Jaguar Network récemment, mais aussi, " l’accélération du déploiement" de sa fibre optique. 

 

Source : Le Monde