Free et son cours de bourse

Free et son cours de bourse

<>

La dernière réunion de France Télécom avec les analystes donne un indice sérieux, selon le management de la société il n’y a pas de raison de penser que le marché FAI croisse de plus de 50% avant d’atteindre comme le marché du portable un point d’équilibre en terme de taux d’équipement qui n’évoluera plus qu’en fonction de paramètres longs comme le remplacement des générations âgées, l’évolution démographique générale.

Or le déterminant de base de l’activité de Free (fiche financière) aujourd’hui est de répondre à la première vague d’équipement dans le FAI ADSL. Ces 50% de hausse du marché évoquées par France Telecom constituent donc une frontière à prendre au sérieux.

Au vue de la progression du taux d’équipement, on peut estimer que le point d’inflexion du marché devrait être atteint dans à peine 12 mois, voire 18 mois si, comme ce fut le cas pour le mobile, la décélération s’étale dans le temps. Parier sur une stabilisation globale du marché en deux ans semble donc raisonnable. Or en deux ans, entre 2006 et 2007, Free a gagné 10% de parts de marché renouveler une telle performance n’est pas forcément dans l’ordre des choses mais on peut l’intégrer sans rechigner.

Lire l’intégralité de l’article sur Youvox