Apple : Face aux ventes d’iPhones décevantes, le géant pense revoir ses prix sur certains marchés

Apple : Face aux ventes d’iPhones décevantes, le géant pense revoir ses prix sur certains marchés

Les nouveaux iPhones n’ayant pas réussi à convaincre, la firme de Cupertino envisage d’adapter ses prix selon les marchés sur lesquels ses smartphones seront distribués. 

Il faut dire que si le dernier flagship de la marque restait encore "abordable" aux USA (pour 999$ hors taxes), son prix s’était vu drastiquement augmenté sur certains marchés (comme en France où il faut débourser 1159€). La faute aux taxes, bien sûr, mais également au fait que les prix sont fixés sur le dollar, monnaie fluctuante par rapport à d’autres devises. 

C’est au cours d’un discours aux investisseurs que l’ensemble de l’équipe dirigeante d’Apple a pu s’exprimer sur le sujet. Tim Cook a d’ailleurs exprimé sa volonté de s’adapter aux devises et aux marchés concernés afin de prendre en compte la situation financière de chaque consommateurs selon sa situation géographique. 

Apple a d’ailleurs affirmé dans une interview pour Reuters que la décision était effective immédiatement et ce "dans l’espoir d’aider les ventes" dans certaines zones. Cependant, pour l’instant aucun changement n’a été remarqué en Europe, en Chine ou en Inde. 

Apple a donc décidé de prendre en compte le prix de ses appareils comme possibilité d’évolution et si les ventes d’iPhones sont en baisse, cela ne veut pas dire qu’Apple est en faillite. Certes, la compagnie est assez dépendante des ventes de smartphones qui représentaient tout de même 52 milliards du chiffre d’affaire, mais le reste de ses produits et de ses services sont eux en hausse.