SFR met fin à son service de Femtocell

SFR met fin à son service de Femtocell

Depuis 2009, SFR propose à ses abonnés des boitiers femtocell afin de compléter son réseau 3G. Près de 10 ans plus tard, l’opérateur enterre son service. De nouvelles technologies prennent le relais.

L’opérateur au carré rouge et sa filiale RED by SFR ont arrêté leur service "FEMTO" fin 2018, ont-ils fait savoir, et ce au profit des appels/SMS WiFi, lesquels permettent de continuer à passer vos appels ou échanger des SMS, lorsque que la couverture est faible ou inexistante à condition d’être connecté à un réseau WiFi en France et de disposer d’un mobile 4G.

Pour ceux disposant de ce boîtier, SFR annonce qu’il "suffit d’aller le jeter dans la déchetterie la plus proche de chez vous." Pas besoin de le retourner à l’opérateur, à noter également que les frais de non restitution seront automatiquement annulés. Pour rappel, SFR Femto est un amplificateur de réseau. Si votre téléphone portable ne captait pas toujours, à votre domicile ou à votre bureau, cette offre vous garantissait une couverture pour téléphoner, envoyer et recevoir des SMS ou MMS, ou même surfer en 3G. L’opérateur au carré rouge offrait également un accès à son réseau jusqu’à 19 mobiles déclarés par l’abonné.
 
Anecdote, SFR a d’abord proposé ce boîtier à 99 euros avant de l’offrir à ses abonnés et ce à la suite d’une déclaration de Xavier Niel annonçant la gratuité des futurs adaptateurs Femtocell de Free quelques mois avant son lancement sur le marché du mobile en janvier 2012. Par la suite, en 2014, Free a intégré la femtocell directement dans le Server de la Révolution.