Qobuz : en discussion pour ouvrir son capital, une vente n’est pas à écarter

Qobuz : en discussion pour ouvrir son capital, une vente n’est pas à écarter

 
Le service de streaming musical haute définition "Qobuz" disponible sur Freebox Révolution et Delta, est prêt à ouvrir son capital. Des discussions sont en cours avec un opérateur américain.
 
S’il vient de se lancer outre-Atlantique mais aussi en Espagne et en Italie, Qobuz recherche des investisseurs extérieurs, c’est en tout cas ce qu’a révélé son patron, Denis Thébaud dans les lignes des Echos. Un opérateur télécom américain est intéressé, des discussions ont d’ailleurs été engagées : « Nous avons déjà été approchés sans démarche particulière de notre part, nous avons des discussions avec un opérateur de télécoms aux Etats-Unis ; rien n’est fait » a t-il confié avant de souligner être en mesure «d’intéresser des « telcos » mais aussi un opérateur de streaming de musique chinois qui veut se développer en Europe ou aux Etats-Unis, ainsi que des acteurs du streaming vidéos de type Netflix ou Hulu qui veulent se diversifier avec de la musique haute résolution. »
 
Autre possibilité, une vente du service de streaming musical "si j’ai une bonne affaire" a également fait savoir le Président-Directeur Général de l’éditeur Xandrie, maison mère de Qobuz, tout en émettant l’éventualité d’une introduction en Bourse de sa filiale. Si Qobuz revendique aujourd’hui 100 000 abonnés, la plateforme prévoit d’atteindre la rentabilité d’ici 3 ans et ce après avoir été relancée au printemps 2017 avec pour objectif de se remettre en ordre de bataille financièrement.