UniversFreebox teste les Freeplugs

UniversFreebox teste les Freeplugs

Il y a un peu plus d’une semaine, Free annonçait la sortie d’un nouvel accessoire CPL. Ce dernier combine alimentation de Freebox et connexion réseau de type Ethernet.
 
Cet accessoire remplace dorénavant l’alimentation actuelle des Freebox HD et ADSL pour les nouveaux abonnés. Par ailleurs, il sera bientôt disponible pour tous les freenautes dans la liste des accessoires Freebox pouvant être acheté sur la console d’administration.

UniversFreebox a pu se procurer ces Freeplugs et vous livre, aujourd’hui, ses premières impressions.

Petit rappel sur la technologie CPL (extrait de Wikipédia) :

Le principe des CPL consiste à superposer au courant électrique de 50 Hz un signal à plus haute fréquence et de faible énergie. Ce deuxième signal se propage sur l’installation électrique et peut être reçu et décodé à distance.

Ainsi le signal CPL est reçu par tout récepteur CPL qui se trouve sur le même réseau électrique. On classe traditionnellement les CPL en deux catégories en fonction du débit offert :

-  Les CPL à haut débit utilisent des modulations multiporteuses de type OFDM dans la bande (bande 1,6 à 30 MHz).

-  Les CPL à bas débit utilisent des techniques de modulations assez simples, par exemple quelques porteuses (mais une seule à la fois) en modulation de fréquence.

Les bandes des fréquences utilisées sont comprises entre 9 et 150 kHz en Europe et entre 150 et 450 kHz aux États-Unis (il n’y a pas de radios grandes-ondes aux USA). En haut comme en bas débit, la communication est soumise à des bruits et à de fortes atténuations.Il est donc nécessaire de mettre en œuvre de la redondance, par exemple sous la forme de codes correcteurs d’erreurs.

Un coupleur intégré en entrée des récepteurs CPL élimine les composantes basses fréquences avant le traitement du signal. Le modem transforme un flux de bits en signal analogique pour l’émission et inversement en réception, celui-ci inclut les fonctions d’ajout de la redondance et de reconstitution du flux de bits original ou correction d’erreur.

Présentation des Freeplugs

<>
Les boites


La bête


Chaque Freeplug est une carte réseau avec sa propre adresse MAC


De face


On a affaire à de la grosse alimentation

Comme vous aurez pu le remarquer à la vue de ces photos,les Freeplugs sont assez imposantes, comparées aux anciennes alimentations. On aurait pu aussi préférer une couleur noir "plus passe partout" que le blanc.

 Petit comparatif alimentations

  Poids Dimensions (en mm)
Alimentation Freebox ADSL 133g 72 x 52 x 35
Alimentation Freebox HD 265g 106 x 56 x 34
Freeplug 435g 121 x 67 x 50

Mise sous tension et association des Freeplugs

Passons maintenant, à la mise sous tension, lors du premier démarrage, il faut passer par une étape d’association des Freeplugs. Cette association nécessite un appuis bref sur le bouton poussoir de chaque Freeplug (inutile d’appuyer 2 / 3 secondes comme indiqué sur la notice au contraire la séquence ne se lancera pas). Les Freeplugs vont alors passer par plusieurs étapes (visible avec les deux diodes) pour au bout de 20 / 25 secondes être associées.
A noter que si vous branchez une Freeplug seule, sans Freebox, vous pourrez entendre un petit sifflement qui disparait lorsque celle-ci est reliée à une Freebox.

Vidéo :


Une fois associées, les Freeplugs peuvent être débranchées puis rebranchées partout dans le logement, la récupération de l’association est instantanée.

Branchement sur les Freebox HD et ADSL

Là rien de plus simple, rien à faire mise à part brancher. Les deux Freebox n’ont pas exactement la même prise d’alimentation c’est la raison pour laquelle les Freeplugs sont livrées avec des adaptateurs :


Connectique et adapateur

Branchement sur Freebox ADSL


Branchement sur Freebox HD

Comparatif Freeplug/Wifi Mimo/Ethernet

Nous avons effectué quelques tests élémentaires afin de comparer cette nouvelle solution face à ce qui existe déjà.
Nous avons testé le temps d’allumage de la Freebox HD jusqu’à ce qu’elle affiche l’interface de gestion sur la télévision, le temps de zapping et le débit lors de la récupération ou l’envoie de videos sur le disque dur de la Freebox HD.

Tous les résultats sont issus de moyennes et ont été mesurés sans outil précis mais dans le simple but de voir si une différence est visible dans un usage quotidien.

  Démarrage Freebox HD tps de zapping chaine SD tps de zapping chaine HD Vitesse de téléchargement vers disque dur freebox HD
Freeplug 30s 3s 3s 1900ko/sec
Ethernet 30s 3s 3s 1950ko/sec
Wifi Mino 46s 3s 4/5s 1430ko/sec

On remarque donc que la solution,Freeplug, est quasiment équivalente à un branchement Ethernet. C’est donc une très bonne solution lorsque la Freebox ADSL n’est pas près d’une télévision ou lorsque le Wifi n’est pas efficace du fait de la situation de votre logement.

Autres tests

Nous avons aussi essayé de voir si les Freeplugs pouvaient avoir une autre utilité, nous avons relié une Freeplug à une Freebox ADSL et la seconde à un ordinateur pour tester la connexion Internet. Verdict : Cela fonctionne !


Freeplug reliée a un Mac Book Pro

Nous avons aussi testé les Freeplugs en branchant la première sur un PC ayant une connexion internet Orange et la seconde sur un Mac Book Pro. Verdict : Cela ne fonctionne pas ! La connexion réseau est bien reconnue mais impossible d’avoir une connexion internet.

Il y a visiblement un bridage des Freeplugs afin que ceux-ci ne fonctionnent que dans un environnement "Free".

Conclusion

Les Freeplugs sont enfin une véritable solution pour les personnes ayant des problèmes de Freezes dû au Wifi Mimo. Les résultats, très proches, de la solution classique ethernet est vraiment appréciable : la flexibilité du CPL est un vrai plus. La seule déception que nous avons retenue est la taille imposante des Freeplugs qui auront du mal à se faire discrète dans le salon !
Reste une inconnue, le prix auquel sera proposé ce pack pour les anciens abonnés…