Free : “cette Freebox Delta est bien le relais de croissance espéré” par Iliad

Free : “cette Freebox Delta est bien le relais de croissance espéré” par Iliad

Free mise beaucoup sur la Freebox Delta et One pour atteindre ses objectifs et cela passera par une reconquête des abonnés.

En marge de la présentation de ses nouvelles Freebox, Xavier Niel l’a assuré, une partie des objectifs de moyen terme d’Iliad sera tenue. "L’objectif d’un solde Ebitda moins investissements d’un milliard d’euros à partir de 2020 en France sera bien atteint, et pourrait même être dépassé", a déclaré le fondateur de Free.

Aujourd’hui, l’opérateur mise gros sur ses nouvelles offres après avoir perdu 61 000 abonnés sur le fixe durant les neuf premiers mois de l’année. D’après le directeur général d’Iliad, la Freebox Delta a nécessité "500.000 heures de R&D" et doit donc permettre à Free de reconquérir les abonnés. Cette nouvelle box haut de gamme, à la fois technologique et truffée de services, marque un nouveau virage dans la stratégie de Free qui cette fois ne casse pas les prix. Si ce changement d’ADN n’est pas sans risque, Thomas Reynaud l’a confirmé à l’agence Agefi-Dow Jones, la Freebox Delta "est bien le relais de croissance espéré par le groupe, en parallèle du déploiement de notre offre dans le mobile en Italie" . Alors que l’arrivée d’Iliad en Italie est un véritable succès, il faudra en revanche attendre les premiers chiffres de la maison-mère de Free en matière de recrutement sur ses nouvelles box, pour se rendre compte du véritable impact de ce lancement. En attendant, le directeur général d’Iliad persiste et signe : "on souhaite vraiment s’adresser à l’ensemble des Français, parce qu’on est persuadé qu’avec cette Box, vous pouvez faire des économies", eu égard à tout ce qu’elle contient, a t-il signifié sur l’antenne d’Europe 1.
 
Lors de la keynote du FAI mardi dernier, l’action Iliad a bondi de 4,1%, à 125,95 euros à la Bourse de Paris. Le titre s’élève ce matin à 124€.