Nous avons testé Mars, un plate-former SF de la Freebox Mini 4K

Nous avons testé Mars, un plate-former SF de la Freebox Mini 4K

Aujourd’hui, nous testons pour vous un jeu gratuit disponible sur le play store de la Freebox Mini 4K : Mars : Mars.

Mars : Mars est un jeu de plate-forme développé par Pomelo Games qui vous met dans la peau d’un explorateur martien. Vous êtes en effet volontaire pour l’opération de MarsCorps visant à explorer la planète la plus proche de notre Terre. Petit hic cependant, cette expédition a été faite par une campagne de financement et il a fallu réduire le budget. Vous n’avez donc qu’une combinaison à propulseur bon marché et devez vous propulser de passerelles en passerelles pour recharger vos propulseurs. Il est disponible gratuitement sur le playstore ou via ce lien directement. 

Le jeu possède un gameplay simple à saisir, mais plus complexe à maîtriser. En effet, il repose sur le fait de vous projeter d’une plate-forme à une autre et vous devrez gérer votre atterrissage afin de n’arriver ni trop vite, ni trop au bord de la passerelle ciblée. Sans quoi votre combinaison s’autodétruira. 

Envolez vous vers la passerelle suivante mais attention ! Une erreur, une arrivée trop rapide et…

Vous aurez donc deux boutons à utiliser : les gâchettes de votre gamepad. Celle à gauche pour diriger votre astronaute amateur à gauche et celle à droite pour… aller à droite. Il vous faudra ensuite gérer la physique du jeu, la gravité et la force de propulsion pour arriver sur la plate-forme que vous visez. Cependant attention : votre capacité en carburant est (très) limitée, impossible donc de redécoller si vous sentez que vous arrivez trop loin de votre point de chute prévu.

Surveillez votre jauge d’essence (en haute à gauche), votre direction, votre vitesse…

Le jeu propose un réel challenge, puisque des obstacles viendront se mettre sur votre route : arbres martiens qui vous font rebondir, trous noirs qui vous aspirent dans une autre dimension… Et votre réserve de carburant ne s’améliore pas. Il vous faudra donc évoluer dans les divers environnements proposés en gérant votre carburant, votre atterrissage et votre environnement.

Vous devrez également récolter des crédits martiens, monnaie qui vous permettra de faire venir de nouveaux explorateurs qui vous feront découvrir de nouveaux univers. Un petit hic cependant, le jeu vous lançant directement dans la peau de Max, l’astronaute de base, vous devrez comprendre cette mécanique seul. Il faut en fait cliquer sur le bouton A pour ouvrir le menu, puis sélectionner la case en haut à droite pour débloquer ces nouveaux personnages.

 Un menu pas forcément très clair au premier abord…Il a fallu être à la centième plate-forme pour saisir à quoi servait la case permettant d’accéder à un nouvel explorateur. 

Récupérer les pièces demande un niveau supérieur de précision, parfois des prises de risques (en frôlant un trou noir par exemple) et ajoute donc une difficulté au jeu. Mais vous serez récompensés par des nouveaux univers à explorer, au design assez simple mais élégant. 

De nouveaux univers sympathiques, plus vraiment martiens cependant… 

Car oui, si le design est assez minimaliste, on se laisse vite prendre par l’ambiance du jeu, calme et rêveuse, qui contraste avec la frustration de louper votre plate-forme pour la énième fois. 

Si le principe du jeu est sympathique et simple à comprendre, sa difficulté et son côté répétitif peut cependant perdre le joueur. En effet, avant d’obtenir les 50 crédits pour débloquer un nouveau personnage et donc un nouvel univers graphique, il faudra essuyer beaucoup d’échecs consécutifs. Ce problème peut cependant être réglé via l’achat direct des nouveaux personnages a 0.99€… Un choix qui appartient au joueur. 

59 explorateurs, à 0.99€ chacun.. C’est autant de monde à explorer certes, mais pour aucune différence de gameplay et juste un habillage esthétique…

Mis à part cette difficulté un peu poussive qui entraîne parfois une réelle frustration, Mars : Mars pourra occuper votre temps entre deux émissions de télé ou même un après midi si vous aimez le challenge et les jeux de plate-forme. Le jeu est assez adapté aux capacités de la Freebox mini 4K pour que vous ne soyez pas frustrés de latences ou de manque de réponse de la part de votre gamepad. A essayer pour les plus téméraires !