C’est officiel, Médiamétrie intègre Netflix et les contenus SVoD dans ses mesures d’audiences

C’est officiel, Médiamétrie intègre Netflix et les contenus SVoD dans ses mesures d’audiences

Aujourd’hui, 13,6 millions de Français regardent séries, films, documentaires ou encore dessins animés via une offre de vidéos payantes par abonnement. On peut donc parler d’un véritable boom. Les usages évoluent et les mesures d’audiences de Médiamétrie aussi.

Dans l’optique d’une meilleure analyse et compréhension du développement de la SVoD, Médiamétrie a annnoncé hier le lancement de « Global SVoD » , un dispositif comprenant une étude bi-annuelle et des tops mensuels des programmes les plus consommés sur Netflix notamment.

Plus concrètement, cette nouvelle étude, dont les 1ers résultats seront publiés en janvier 2019, repose d’abord sur les volumétries de la SVoD à savoir le nombre d’utilisateurs, leurs profils, la durée d’écoute, les moments d’écoute et la mise en confrontation de la consommation de la SVoD avec celle de la TV en live et en replay. Cet outil fournira aussi l’audience des contenus SVod et c’est une première en France. Tous les mois, les palmarès des programmes les plus regardés sur ordinateur et smartphone seront accessibles, "ces tops seront disponibles au global, par plateforme, par genre et par profil", précise Médiamétrie. A terme, il sera a même possible d’obtenir une audience quotidienne des productions de Netflix, Amazon Prime etc.

En attendant, dès janvier 2019, cette nouvelle mesure sera effectuée uniquement sur mobile et ordinateur. Pour les tablettes, il faudra attendre fin 2019. La télévision n’est pas dans les plans de Médiamétrie à l’heure actuelle, les obstacles étant nombreux. "Pour cela, il faut que les chaînes acceptent l’insertion d’un signal inaudible dans les programmes. Or, jusqu’à présent, Netflix et consorts s’y sont refusés", rapporte Les Echos. D’autant plus embêtant que le visionnage sur un téléviseur représenterait 60% de la consommation.