Disney prévoit d’étendre ses deux plate-formes de SVOD en Europe

Disney après avoir dévoilé le nom de sa future plate-forme hébergeant ses plus grosses licences, annonce qu’elle sera bien lancée en Europe et en fera de même avec son service Hulu actuel. 

Nous en parlions vendredi : Disney+ est enfin officialisé pour l’année prochaine. Cependant, des doutes persistaient sur le plan de déploiement du nouveau service de la firme à grandes oreilles. Si le fait qu’un site dédié était traduit en Français nous avait mis la puce à l’oreille, il n’’y avait aucune annonce confirmant ou infirmant une arrivée de la firme sur le marché européen de la SVOD. 

Bob Iger, président de The Walt Disney Company a répondu de lui même à cette interrogation en affirmant aux analystes financiers que la firme était prête à répondre aux demandes particulières de l’Europe, notamment les quotas de programmations qui avaient déjà fait grincer des dents Netflix

Pour la compagnie, d’après le président, il est normal et pertinent de respecter les lois locales et ne semble pas réellement inquiet de ces quotas qui imposent 30% de contenu local diffusé par n’importe quelle plate-forme audiovisuelle. En effet, il estime (très probablement à raison) que ses licences phares (Marvel, Pixar, Star Wars, National Geographic…) présentes sur la plate-forme "sont toutes des marques attrayantes sur le marché". Une affirmation soutenue par les profits colossaux qu’engrangent chacune des filiales sur le grand et le petit écran. 

Mais alors que sa nouvelle plate-forme attire tous les regards, le géant Disney profite de l’attention pour remettre Hulu sous les projecteurs en annonçant son lancement à l’international. La plate-forme qui faisait partie du trio américain comprenant aussi Netflix et Amazon Prime avait été rachetée par la firme en même temps que la Twentieth Century Fox mais était bonne dernière au niveau de l’expansion à l’international. 

Elle est pourtant à l’origine de quelques séries à succès, notamment The Handmaid’s Tale qui a reçu un très bon accueil critique et a été renouvelée pour une troisième saison, mais propose aussi une option comprenant des émissions en direct. Aucune date, ni pays concernés ne sont pourtant annoncés pour l’instant mais si Disney+ vient en Europe, il n’y’a pas de raison pour que Hulu en soit exclue. 

Source : Generation NT