Apple confirme que la puce T2 peut bloquer un appareil pour des réparations non autorisées par la marque

Apple confirme que la puce T2 peut bloquer un appareil pour des réparations non autorisées par la marque

La puce T2 embarquée par de multiples d’appareils estampillés Apple bloquerait certaines réparations non-autorisées par la marque.

Apple l’a confirmé. La puce T2 qui est intégrée par exemple dans les derniers Mac, empêche effectivement certaines réparations sur les produits de la Pomme, par les réparateurs non-agréés par la firme de Cupertino.

Cette nouvelle puce T2 a été ajouté afin que le processeur principal de l’appareil ne soit plus autant sollicité, et qu’il puisse déléguer les tâches nécessitant le moins de ressources, mais elle est aussi en charge de la sécurité de l’ordinateur. En effet, la puce T2 vérifiera à chaque démarrage, l’état matériel et logiciel de l’appareil et pourra si besoin, interrompre son lancement si un problème est détecté.

Apple a intégré avec cette puce, un nouveau logiciel qui se nomme AST2 (Apple Service Toolkit 2). Ce logiciel permet d’autoriser le lancement de l’appareil par la puce T2 si une réparation a été faite au préalable.

AST2 ne semblait pas être activé puisque iFixit avait réussi à remplacer une carte-mère ainsi qu’un écran d’un Mac doté de cette puce T2 sans aucun problème. Cependant, Apple a confirmé lundi 12 novembre à TheVerge, que le logiciel était désormais bel et bien actif, en précisant que seul certains composants étaient concernés comme la carte-mère et Touch ID par exemple.

Il est possible que l’opération d’iFixit ait été effectuée avec des composants provenant d’autres Mac, ce qui aurait permit à AST2 de valider la réparation et donc de démarrer l’ordinateur sans encombres.

Le firme dirigée par Tim Cook n’a pas non plus précisé quels sont les modèles exacts concernés cependant, on peut supposer que les appareils visés sont ceux qui intègrent la nouvelle puce T2 à savoir l’iMac Pro 2017, le MacBook Pro 2018 avec Touch Bar, le MacBook Air 2018 ainsi que le Mac Mini 2018.

L’arrivée du logiciel AST2 et de la puce T2 dans les appareils Apple est probablement une déception pour les réparateurs tiers ainsi que pour ceux qui aimaient réparer eux-même leurs appareils. Désormais, il devront passer par un Apple Store ou un réparateurs agréé par la marque.