Réseau cuivre : Orange compte renforcer ses ressources sur la boucle locale et accroître ses investissements

Réseau cuivre : Orange compte renforcer ses ressources sur la boucle locale et accroître ses investissements

 

Mis en demeure anticipée fin octobre par l’Arcep sur la qualité de service de son réseau cuivre, Orange a assuré le mois dernier qu’il se mettra en conformité avec ses obligations de délégataire du service universel d’ici la fin de l’année. Pour ce faire, l’agrume prévoit la mise en place d’un plan visant à améliorer la qualité du service de son réseau cuivre et d’un dispositif spécial sur certaines zones critiques.

Sur le plateau de "L’invité des Echos", Fabienne Dulac, directrice générale d’Orange France a détaillé davantage ce dispositif : celui-ci consiste à "renforcer nos ressources sur les boucles locales, c’est là globalement que nous avons aujourd’hui le plus d’inondations et donc de dysfonctionnements de ce réseau vieillissant donc nous allons renforcer nos ressources en interne et en externe" . Pour ce faire, Orange va s’atteler à former des jeunes générations pour arriver à maintenir ce réseau.

Par ailleurs, l’opérateur prévoit "des investissements supplémentaires et des forces spécifiques", à savoir des forces d’intervention rapide qui seront mobilisées en cas de fortes intempéries, lesquelles viendront en renfort des équipes locales. Enfin, comme l’a indiqué son PDG Stéphane Richard le 19 octobre dernier, le FAI compte investir davantage sur la maintenance en dépensant 4,5 euros par lignes en 2019 sur un total de 30 millions de lignes, contre 3,60 euros entre 2014 et 2018.