RED Hydrogen One : le premier smartphone de la marque serait un échec

RED Hydrogen One : le premier smartphone de la marque serait un échec

L’Hydrogen One de la marque RED a commencé à faire parler de lui en plein milieu de l’année 2017. Cependant, à cause de nombreux retards dans son processus de fabrication, le premier smartphone de la marque, spécialisée dans les caméras professionnelles, ne sortira finalement que le 2 novembre à un prix élevé de 1 295$ soit 1 137€.

Selon The Verge, ce premier projet de RED dans le milieu de la téléphonie serait très décevant.

En effet, l’argument de vente principal de ce smartphone est son écran permettant des rendus holographiques. Mais cette technologie n’est pas au point, il s’avère même que cette dernière a rendu certains testeurs malades. Son majeur point fort est en réalité devenu un point faible pour ce terminal, tout comme son appareil photo qui n’est pas au niveau des objectifs que l’on peut retrouver sur les derniers smartphones haut de gamme disponibles sur le marché.

Le retard de ce smartphone se fait aussi sentir sur sa fiche technique. Il embarque un SoC Snapdragon 835 de 2017 qui n’est pas mauvais, sans pour autant être à la hauteur du dernier processeur en date de Qualcomm est le Snapdragon 845. Sa batterie d’une capacité de 4 500 mAh permettant une autonomie conséquente est en revanche très bonne. Le design du terminal est original cependant, sa dalle de 5,7 pouces sera accompagnée de bordures assez massives, à l’inverse de ce que proposent les smartphones borderless qui font fureur aujourd’hui.

Pour finir, les vidéos filmées avec l’Hydrogen One ne peuvent apparaître en 3D que sur son propre écran. Partout ailleurs, le contenu capturé à partir de l’appareil ne pourra être affiché qu’en 2D. Et enfin, les accessoires prévus pour l’appareil ne seront pas disponibles pour le lancement de l’Hydrogen One, ils ne devraient faire leur apparition qu’à partir de 2019.