France Télécom : Hémorragie de clients parisiens

France Télécom : Hémorragie de clients parisiens

<>

Selon une étude du Crédoc, commandée par l’Arcep et le CGTI (Conseil général des technologies de l’information), 29% des abonnés au fixe à Paris et son agglomération étaient totalement passés chez un opérateur alternatif en 2007.

A l’échelle nationale, la proportion a augmenté de 7% en 2006 à 15% en 2007. Les Parisiens ne sont pas les seuls sur-représentés. Les alternatifs recrutent ainsi plus facilement leurs clients dans les foyers de plus de quatre personnes, parmi les ouvriers et les 18-39 ans. A l’inverse, les retraités et les personnes vivant seules restent fidèles à l’opérateur historique.

Lire l’article sur L’express

(Merci Visaster)