Pylônes : feu vert de l’Europe à l’acquisition du contrôle conjoint de “SFR Filiale” par Altice et le fonds américain KKR

Pylônes : feu vert de l’Europe à l’acquisition du contrôle conjoint de “SFR Filiale” par Altice et le fonds américain KKR

 
La commission européenne n’a soulevé aucun problème de concurrence.
 
Vendre un actif tout en restant propriétaire, Patrick Drahi connaît le mode d’emploi. Après avoir conclu en juin dernier un accord avec le puissant fonds KKR afin de lui céder 49,9% du capital d’une société de tours spécialement créée et regroupant plus de 10 000 pylônes de SFR, Altice vient de recevoir l’autorisation de Bruxelles pour l’acquisition du contrôle conjoint avec le fonds KKR de la dite société baptisée "SFR Filiale". Celle-ci comprend l’activité de pylônes de télécommunication de SFR. "La Commission a conclu que l’opération envisagée ne soulèverait pas de problème de concurrence dans la mesure où KKR et SFR Filiale ne sont pas actives sur le même marché ou sur des marchés liés ou connexes. En outre, SFR Filiale faisant déjà partie du groupe Altice, l’opération n’entraînera aucun changement en termes de chevauchement des activités de SFR Filiale et d’Altice", précise un communiqué.
 
Une étape de franchie pour le groupe de Patrick Drahi qui grâce à ce montage financier, restera propriétaire des infrastructures et va pouvoir engranger 2,5 milliards d’euros afin d’éponger sa dette toute en valorisant les pylônes de SFR à hauteur de 3,6 milliards .