Fixe et mobile : comparatif des recrutements chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 2ème trimestre 2018

Fixe et mobile : comparatif des recrutements chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 2ème trimestre 2018

Ne manquait plus que les résultats très attendus d’Iliad. Aujourd’hui, avec la publication des recrutements d’Orange, d’SFR, de Bouygues et enfin de Free, il est à présent possible de dresser un comparatif des quatre grands opérateurs sur le deuxième trimestre 2018. Nous prenons ici en compte le parc forfait hors MtoM pour le mobile et le gain d’abonnés haut et très haut débit sur le fixe, sans oublier la fibre/THD. A retenir, la perte d’abonnés de Free sur le mobile et le fixe, le cavalier seul d’Orange sur la fibre, la confirmation du retour de SFR et les bonnes performances de Bouygues.

 

Hémorragie inédite sur le mobile pour Free

 
C’est la surprise du trimestre, Free a perdu pour la première de son histoire des abonnés sur le mobile (forfaits 0€/2 €), la chute est lourde alors que SFR conserve son leadership en matière de recrutement pour le second trimestre consécutif, l’opérateur de Patrick Drahi profite de l’intensification de la guerre des prix qu’il a lui même initiée. 
 
1- SFR : +211 000 abonnés 
2- Orange : + 137 0000
3- Bouygues : + 120 000 
4- Free : – 200 000 
 
 

Free perd encore des abonnés Freebox, Orange toujours devant sur la fibre, SFR en perte de vitesse 

 
Durant ce deuxième trimestre 2018, SFR cède sa première place et tombe au troisième rang avec une performance en deçà de l’exercice précédent où l’opérateur avait recruté 71 000 abonnés sur ce segment. Orange se classe une nouvelle fois second mais affiche un recrutement également en baisse. Bouygues, de son côté, retrouve son leadership perdu lors du T1 malgré une baisse de régime comme chez tous les autres opérateurs. Free fait toujours grise mine en dernière position et assiste une nouvelle fois à une perte d’abonnés après celle enregistrée lors des trois premiers mois de l’année (-19 000).
 
1- Bouygues : + 41 000 nouveaux abonnés
2- Orange : + 36 000 
3- SFR : + 11 000
4- Free : – 28 000
 
 
Enfin, au niveau du recrutement sur la fibre, la hiérarchie diffère et c’est Orange qui se place encore une fois aux avants-postes devant Free qui suit à un bon rythme. A noter que Orange, Free et Bouygues affichent des recrutements similaires au trimestre précédent sauf SFR qui avait augmenté sa base de 96 000 d’abonnés et dont les recrutements ont sensiblement ralenti au T2.
 
1- Orange : +120 000 
2- Free : + 88 000
3- Bouygues : + 62 000
4- SFR : + 56 000 (FTTH et FTTB)