Le titre d’Iliad chute fortement en Bourse, les investisseurs craignent une perte d’abonnés sur le fixe et le mobile chez Free

Le titre d’Iliad chute fortement en Bourse, les investisseurs craignent une perte d’abonnés sur le fixe et le mobile chez Free

La sanction est une nouvelle fois directe. Après une dégringolade remarquée à la suite d’une information de Bloomberg sur une fuite record d’abonnés Free Mobile vers Orange, le titre de la maison-mère de Free chute une second fois brutalement ce matin de 6,29% à 113,30 euros, son niveau le plus bas depuis 6 ans.

La raison, les résultats solides de Bouygues Telecom publiés ce matin corroborent d’après le cabinet Raymond James, les craintes autour d’une perte pour Free d’abonnés au second trimestre, non seulement sur le fixe comme durant les trois premiers mois de l’année mais aussi sur le mobile et ce à l’heure où ses rivaux sont tous sur une pente ascendante. SFR a engrangé 211 000 abonnés sur le mobile, Orange 137 000 et Bouygues 120 000. Dans son dernier observatoire sur la téléphonie mobile, l’Arcep a pour sa part estimé à 360 000 le nombre de forfaits grand public vendus par les opérateurs au T2. Les méthodes de comptage semblent donc différer. Néanmoins selon les calculs de Raymond James, Free aurait perdu des abonnés sur ce segment. Ce qui pourrait constituer un véritable coup de tonnerre pour celui qui a été le 1er recruteur sur le mobile pendant 23 trimestres consécutifs avant de perdre son leadership en la matière lors du T1 2018.

Il faudra donc patienter jusqu’au 04 septembre pour connaître les résultats de l’opérateur de Xavier Niel. Une chose est sûre aujourd’hui, le lancement des deux nouvelles Freebox sera d’une importance cruciale pour Iliad.

Source : Bourse Direct