Réseaux mobiles : du nord au sud, l’été ça sature

Réseaux mobiles : du nord au sud, l’été ça sature

L’affluence créée par l’arrivée des touristes dans leurs lieux de villégiatures estivales et l’augmentation des usages donnent du fil à retordre aux opérateurs télécoms. La saturation des réseaux pose même, dans certains cas, des questions de sécurité. 

Des Pyrénées-Orientales au Pas-de-Calais, avec l’été, les touristes investissent les stations balnéaires et ce n’est pas sans conséquences sur les réseaux mobiles. Lorsqu’un certains nombre d’utilisateurs par cellule est atteint, le réseau sature. A certains endroits où la population varie considérablement entre la période creuse et la haute saison, comme à Argelès-sur-Mer qui passe de 10 000 à 150 000 personnes, le réseau mobile devient quasiment inutilisable. "On est obligé de se déplacer constamment pour essayer de trouver du réseau. À partir de 17h30, 18h00, jusqu’à 21 heures ou 22 heures, c’est vraiment le pire de tout parce qu’il n’y a plus rien qui passe" raconte un habitant de la commune à France Bleu Rousillon.

Le maire, Antoine Parra, redoute même que ces problèmes de saturation aient un impact sur la fréquentation touristique. Si cela peut être gênant de ne pas pouvoir utiliser son smartphone à sa guise en vacances, un autre risque est soulevé par Didier Winzer, le directeur du service d’urbanisme, celui lié à la sécurité publique. En cas de danger (inondation ou incendie) ou encore "s’il y a un orage ou un risque de ruissellement, il faut prévenir très rapidement les exploitants pour mettre les personnes en sécurité", il devient alors essentiel que le réseau soit disponible. Ainsi à Argelès-sur-Mer, dans l’urgence, le maire a entamé des négociations avec tous les opérateurs pour trouver une solution au moins provisoire.

Dans le nord, au Touquet, même combat, "les communications ne passent plus, la data non plus". Pire, certaines opérations bancaires sont quasiment impossibles à effectuer. La solution : la commune a autorisé l’installation de deux antennes provisoires pour désengorger le réseau comme on peut le lire sur lafibre.info.

 pylône remorque au Touquet pour le réseau de SFR et Bouygues – lafibre.info