SFR a encore gagné des abonnés sur le mobile et le fixe au deuxième trimestre, la reconquête commerciale continue

SFR a encore gagné des abonnés sur le mobile et le fixe au deuxième trimestre, la reconquête commerciale continue

Lors du premier trimestre 2018, SFR a pu enfin souffler et aller de l’avant en signant ses meilleures performances depuis son rachat par Altice. Cette fois, l’opérateur au carré rouge confirme son regain de forme d’un point de vue commercial. Mais sa stratégie de promotions agressives continue de payer au dépend de ses revenus et de ses marges.

Comme prévu Altice a publié ce matin ses résultats pour le deuxième trimestre 2018. Et force est de constater que SFR peut, pour la seconde fois d’affilée, se féliciter d’un trimestre plus que positif puisqu’il a engrangé 211 000 nouveaux abonnés sur le mobile contre 34 000 au T2 2017, soit une augmentation de 520% en un an grâce aux offres promotionnelles.

Sur le fixe, la page de l’hémorragie est bel et bien tournée, SFR a recruté 13 000 nouveaux abonnés, une performance tirée par le câble et la fibre où l’opérateur au carré rouge a recruté 56 000 nouveaux abonnés soit une progression de 60% en un an. A noter que la filiale d’Altice a fait mieux lors du T1 2018 avec 96 000 abonnés recrutés sur ces technologies. Par ailleurs, le taux de désabonnement continue de baisser.

Bémol, cette stratégie de reconquête et de prix attractifs ont engendré "un recul des revenus et de la marge cette année en France avant un retour à la croissance espéré l’an prochain", a déclaré à des journalistes le patron d’Altice Europe Alain Weill, rapporte Reuters. Le chiffre d’affaires de SFR a ainsi baissé de 6,6% en glissement annuel à 2,516 milliards d’euros. L’EBITDA ajusté recule quant à lui de 7,4 %, à 974 millions d’euros ainsi que les marges de -0,3% à 38,7% en raison de l’impact du "changement sur la TVA réduite, de la forte dynamique commerciale et de coûts d’acquisition plus élevés", précise un communiqué.