Orange augmente discrètement le débit de certains de ses abonnés fibre mais…

Orange augmente discrètement le débit de certains de ses abonnés fibre mais…

 

Orange expérimente actuellement une montée en débit à 1Gb/s chez certains de ses abonnés fibre mais ne veut pas se lancer dans une course à la vitesse.

Récemment, une kyrielle d’abonnés fibre de l’opérateur historique ont fait remarquer sur des forums ou sur les réseaux sociaux qu’Orange a de façon notable, augmenté les débits dans leur foyer. Par exemple, les offres Play et Jet ont grimpé à 1 Gb/s en download contre respectivement 200Mb/s et 500 Mb/s auparavant. Le forfait Zen Fibre n’est pas en reste car il est passé de 100 Mb/s à 300 Mb/s. Les débits montants ont également augmenté. 

Pourtant, Orange n’a fait aucune annonce allant dans ce sens et par conséquent n’a pas apporté pour le moment de modifications dans le descriptif de ses offres sur son site internet. Une question se posait alors, cette montée en débit est-elle destinée à tous les abonnés fibre ? La réponse est finalement venue de Laurent Benatar, patron des réseaux de l’opérateur lors d’un point presse, rapporte Zdnet. 

Et c’est confirmé, ces augmentations sont bien réelles et effectives mais pas pour tout le monde. Seules certaines zones sont concernées « à titre expérimental ». Pour autant, Orange ne compte pas se lancer tête baissée dans « une course aux débits, même si d’ici la fin de l’année, ces hausses de débits seront confirmés », précise l’intéressé au site internet dédié aux nouvelles technologies. Mais l’important n’est pas là pour l’agrume qui préfère se focaliser sur la qualité de service et proposer des débits réels et garantis en travaillant d’arrache-pied sur son coeur de réseau. Autrement dit, Orange n’est pas prêt de permettre à ses abonnés fibre de surfer sur du 10 Gb/s mais préfère à la place « fournir un vrai 1 Gb/s ».

A noter que l’opérateur historique prévoit de lancer d’ici fin 2018 une application permettant d’analyser la connectivité des foyers et de solutionner par conséquent d’éventuels problèmes de débits. "Il faut en effet savoir que 30 à 50% des PC des clients ne sont pas adaptés aux débits offerts, c’est souvent un point négligé" souligne le directeur technique. Dans d’autres cas, la localisation de la box peut poser problème quand ce n’est pas la mise en place de répéteurs qui devient nécessaire. Il y a donc un réel besoin d’analyses et de conseils.

Source : Zdnet