Orange et SFR trouvent un accord sur le déploiement de la fibre en zones moyennement denses

Orange et SFR trouvent un accord sur le déploiement de la fibre en zones moyennement denses

Après des années de conflit, Orange et SFR ont finalement signé un nouvel accord sur le déploiement de la fibre optique en zone AMII, après avoir obtenu l’aval du gouvernement.

En marge du premier point d’étape hier sur le New Deal et le plan THD , Jacques Mézard, le ministre de la Cohésion des territoires a fait savoir que le gouvernement a donné son feu vert à un nouvel accord entre l’opérateur historique et celui au carré rouge. Et ce après que l’Arcep ait salué avant-hier les propositions d’engagements d’Orange et SFR pour couvrir la majorité des 13,7 millions de logements en zone AMII d’ici 2020. Pour rappel, les deux opérateurs se partagent depuis 2011 la couverture des zones moyennement denses, la première répartition donnait 80% des zones concernées à Orange et 20% pour SFR. Mais à la suite du rachat par Numericable, SFR s’est concentré sur le développement de son réseau câblé et Orange a repris les zones oubliées par SFR, la nouvelle répartition donnait alors environ 90% pour l’opérateur historique et 10% pour celui de Patrick Drahi. Ce dernier a tenté depuis d’obtenir un nouveau partage.

Dans ce nouvel accord rendant juridiquement opposables le périmètre et le calendrier du déploiement de la fibre optique jusqu’à l’abonné dans les zones concernées, autrement dit permettant à l’Autorité de sanctionner d’éventuels manquements, SFR récupère dans une zone regroupant plus de 3 600 communes, 1 millions de prises en plus des 1,4 million obtenues en 2011, rapporte Le Figaro. SFR s’engage donc à présent à couvrir 20% du périmètre.