Netflix, Canalplay, etc : Les consommateurs français de SVOD regardent surtout les productions américaines, en tête desquelles “13 Reasons Why”

Netflix, Canalplay, etc : Les consommateurs français de SVOD regardent surtout les productions américaines, en tête desquelles “13 Reasons Why”

 
Le "baromètre SVoD", piloté par NPA Conseil et Harris Interactive a été lancé le 1er janvier 2018 pour mesurer quotidiennement les usages de la SVoD et identifier les programmes les plus consommés par les français. 
 
Après 23 semaines d’observations ce sont 2,2 millions d’individus 15 ans et + qui en moyenne utilisent chaque jour un service de SVoD. Le début du mois de juin est particulièrement porteur avec un niveau hebdomadaire de SVoDistes supérieur à la moyenne observée depuis le début d’année 2018 : 2,6 millions d’utilisateurs SVOD en moyenne chaque jour entre le 4 et le 10 juin. Il s’agit du 2 ème niveau le plus élevé derrière la première semaine de janvier.
 
Le baromètre du mois de mai vient d’être publier et il en ressort les enseignements suivants :
 
La consommation de programmes sur les services de SVoD est dominée aux deux tiers par les productions américaines. Si elles dominent l’offre de programmes disponibles dans les principaux catalogues de SVOD avec près de la moitié des titres, les œuvres américaines sont surconsommées par les utilisateurs des différents services. A l’inverse, les productions françaises, qui représentent 23% de l’offre de titres disponibles, ne comptent que pour 13% de la consommation. Le lancement annoncé de la plateforme Salto par France Télévisions, TF1 et M6 représente à ce titre une belle opportunité. 
 
Le Top 10 des programmes les plus visionnés en SVoD au mois de mai concentre 20% de la consommation totale. Ce Top 10 dominé par « 13 Reasons Why » sur Netflix est uniquement composé de séries. Là encore, le souhait du Ministère de la culture de renforcer et réorienter les aides à la création de séries françaises semble opportun.
 
La présence d’enfants au sein du foyer semble avoir un impact sur l’utilisation de la SVOD. Au mois de mai, les foyers avec enfant(s) sont deux fois plus nombreux à avoir eu recours à un service de SVOD sur une journée, en moyenne, que les foyers sans enfant : 6,2% contre 3,3%.
 
La SVoD est un usage complémentaire qui ne remplace pas les autres modes de consommation audiovisuel. Mieux, si 29% seulement des 15ans et + déclarent être abonnés à une chaine de TV payante de second niveau, la proportion passe à 42% au sein de la population qui utilise également un service de SVoD.