Avez-vous une bonne connexion mobile à votre domicile ou au travail ? Résultats de l’enquête de l’Afutt

Avez-vous une bonne connexion mobile à votre domicile ou au travail ? Résultats de l’enquête de l’Afutt
 
A l’heure ou un nouveau plan d’actions se met en place sous l’impulsion du gouvernement pour améliorer la couverture des réseaux mobile sur le territoire, l’AFUTT a voulu savoir quelle était la situation en la matière telle que vécue par les utilisateurs sur leurs zones de vie, à savoir leur domicile, leur lieu de travail, et complété par leurs principaux déplacements.
 
Avec l’évolution des usages en particulier de l’internet mobile (nous sommes rendus à une consommation moyenne de 3,7 Go de data par mois par abonné et la croissance est de 100% en un an), l’attente des utilisateurs se calent sur les promesses marketing les plus avantageuses. Elles peuvent être incomprises ou se révéler optimistes.
 
L’enquête publiée aujourd’hui est le reflet des nombreux témoignages reçus par l’Association Française des Utilisateurs de Télécommunication sur les zones encore non couvertes, les pannes de réseaux, la contestation des cartes de couverture, le constat de la baisse de qualité du service à certains endroits, les problèmes de couverture dans les bâtiments, la disparité des performances selon les opérateurs, (problèmes dits des zones grises), etc.
 
 
Résultats de l’enquête
 
En matière de téléphonie mobile :
 
24% des répondants déclarent rencontrer souvent des problèmes de téléphonie avec leur mobile à domicile, et 4% disent ne pas être couverts. Au total nous avons donc 28% de personnes qui ne bénéficient pas d’un service de téléphonie mobile de qualité à leur domicile.Déjà en 2016 l’étude CREDOC (baromètre numérique) indiquait que 31% des personnes interrogées rencontrait des problèmes pour téléphoner depuis leur domicile.
 
 
Sur leur lieu de travail ils sont 17% à déclarer rencontrer souvent des problèmes de téléphonie avec leur mobile, et 3% qui disent ne pas être couverts. Au total nous avons 20% de personnes qui ne bénéficient pas d’un service de téléphonie mobile de qualité sur leur lieu de travail.
 
Sans surprise, la couverture des zones d’activités est un peu meilleure que les zones d’habitation nécessairement plus dispersées. Lors de leurs déplacements ils sont 34% à déclarer n’avoir jamais ou seulement rarement des problèmes en mobilité, et donc 66% à rencontrer parfois ou souvent des problèmes. Toutefois la part des « parfois » est très supérieure à celle des « souvent » ce qui pourrait indiquer que les trous de couverture ne sont trop larges. On sait que dans certains cas d’usage, notamment en indoor, se déplacer de quelques mètres permet de retrouver du champ radioélectrique.
 
En matière d’internet mobile 
 
25% des répondants déclarent rencontrer souvent des problèmes pour accéder à internet avec leur smartphone depuis leur domicile. Ils sont 11% à déclarer ne pas avoir le service. Au total 36% sont en situation de non qualité pour l’accès à l’internet mobile depuis leur domicile. Ce chiffre est supérieur à celui de la téléphonie mobile ce qui reflète le décalage des déploiements successifs des réseaux 2G, 3G et 4G
 
 
Sur leur lieu de travail, ils sont 20% à déclarer rencontrer souvent des problèmes pour accéder à internet avec leur smartphone. Ils sont 9% à déclarer ne pas avoir le service. Au total 29% sont en situation de non qualité pour l’accès à l’internet mobile sur leur lieu de
travail.
 
En situation de mobilité, ils sont 45% à déclarer rencontrer souvent des problèmes pour accéder à internet avec leur smartphone. C’est un taux supérieur à celui de l’usage à domicile et au travail, et aussi à celui de la téléphonie mobile en déplacement, ce qui reflète le retard de couverture en accès internet mobile sur le territoire, face à la montée des usages.
 
Utilisation des connexions WIFI 
 
Nous avons voulu savoir si les possesseurs de smartphones utilisent les liaisons WIFI éventuellement disponibles sur leurs lieux de vie ou en situation de nomadisme. 70% des personnes interrogées disent utiliser le WIFI à leur domicile et 12% qui n’utilisent pas du tout le wifi ; l’usage est beaucoup plus réduit au travail (33%), l’accès au WIFI y étant sans doute plus limité ou privilégié sur PC portable.