Fixe et mobile : comparatif des recrutements chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 1er trimestre 2018

Fixe et mobile : comparatif des recrutements chez Orange, Free, SFR et Bouygues au 1er trimestre 2018

 
Ne manquait plus que les résultats de l’opérateur de Patrick Drahi et Martin Bouygues. Aujourd’hui, avec la publication des recrutements d’Orange, Free, puis de SFR et Bouygues, il est à présent possible de dresser un comparatif des quatre grands opérateurs sur le premier trimestre 2018. Nous prenons ici en compte le parc forfait hors MtoM pour le mobile et le gain d’abonnés haut et très haut débit sur le fixe, sans oublier la fibre. A retenir, la perte d’abonnés de Free sur le fixe, le cavalier seul d’Orange sur la fibre, le come-back de SFR et la confirmation du regain de forme de Bouygues.



SFR cartonne sur le mobile

 
C’est la surprise du trimestre, Free n’est plus le premier recruteur. C’est SFR qui lui vole la vedette sur les trois premiers mois de l’année. Bouygues Telecom s’empare même de la seconde place.
 
1- SFR : +239 000 abonnés 
2- Bouygues : + 132 0000
3- Free : + 130 000
4- Orange : +78 000
 
 

Free dégringole sur le fixe, Orange toujours loin devant sur la fibre

 
 
Durant ce premier trimestre 2018, c’est SFR qui fait des étincelles et vire en tête sur le fixe en stoppant enfin l’hémorragie. Orange se classe second comme au trimestre précédent mais affiche un recrutement en baisse. Bouygues perd son leadership et se retrouve troisième en ayant recruté pratiquement deux fois moins que lors du T4 2017. Free fait grise mine en dernière position et perd des abonnés.
 
1- SFR : + 71 000
2- Orange : + 57 000
3- Bouygues : + 50 000
4- Free : – 19 000
 
Enfin, au niveau du recrutement sur la fibre, la hiérarchie diffère et c’est Orange qui se place encore une fois aux avants-postes. A noter que tous les opérateurs amélioré leur résultat d’un trimestre à l’autre.
 
1- Orange : +130 000 ventes nettes
2- SFR : + 96 000 (FTTH et FTTB)
3- Free : + 90 000
4- Bouygues Telecom : + 64 000