Iliad : près de 2 milliards d’euros partis en fumée à la Bourse en une journée

Iliad : près de 2 milliards d’euros partis en fumée à la Bourse en une journée


p.p1 margin : 0.0px 0.0px 0.0px 0.0px ; font : 12.0px ’Helvetica Neue’ ; color : #454545

La maison-mère de Free s’en souviendra.

Iliad a vécu la pire séance à la Bourse de Paris de son histoire en dévissant de près de 20% en clôture hier, la faute à des résultats en deçà des attentes aussi bien en termes de recrutements en particulier sur le fixe qu’en termes d’activité. Le groupe n’est désormais valorisé qu’à un peu plus de 8 milliards d’euros, son niveau le plus bas depuis début 2013. Les investisseurs n’y sont pas allés de main morte et ont ainsi sanctionné le ralentissement de la croissance d’Iliad. Conséquence, le groupe de Xavier Niel qui a revu sa gouvernance et qui se prépare à repartir de l’avant avec de nouvelles offres, a vu « s’envoler 1,9 milliard d’euros de capitalisation en une séance » note Les Echos. Le quotidien relève également que « Free n’est plus le gagnant systématique de la roue des télécoms ». En effet depuis le 30 mars 2016 et l’échec de la fusion entre Orange et Bouygues, Iliad a perdu 42,3% de sa valeur, contre 51% pour Altice et 6,6% pour Orange. Bouygues Télécom en profite avec une augmentation de sa valeur de 12,9% en deux ans.

A l’ouverture de la Bourse ce matin, le titre d’Iliad a repris 2,67% (9h16).