Clin d’œil : quand le déploiement de la fibre optique progresse à pas de tortue

Clin d’œil : quand le déploiement de la fibre optique progresse à pas de tortue

Tout allait pour le mieux dans le meilleur des mondes possibles, le navire câblier d’Orange Marine, suivi par France Télévision se préparait à la pose du câble sous-marin de fibre optique de 1766 km « Kanawa » reliant la Martinique et la Guyane.

Mais au moment de finaliser l’installation sur la plage d’arrivée, les techniciens ont été confrontés à un comité d’accueil particulier qui va retarder de plusieurs mois les travaux nécessaires pour terminer l’installation du câble et le mettre en service pour désengorger le trafic. Jean-Luc Vuillemin, Directeur Réseaux et Services internationaux chez Orange explique sur Twitter l’étonnante raison du retard.

Pas de place pour l’improvisation pour ce genre d’opération dont tous les paramètres avaient été évalués à l’avance. Mais c’était sans compter sur la traditionnelle procession de drôle de dames qui ont choisi la plage sur laquelle doit arriver le câble pour pondre leurs progénitures.

Pour information, les tortues Luth sont les plus grosses tortues marines et les plus grosses tortues de manière générale. Menacées d’extinction et donc intégralement protégées elles ont fait des plages guyanaises leur pouponnière. Les travaux sont donc stoppés jusqu’à nouvel ordre pour laisser ces dames pondre en paix pour le plus grand bonheur des touristes.