Très haut débit : Microsoft veut prendre le relais des opérateurs en zones rurales

Très haut débit : Microsoft veut prendre le relais des opérateurs en zones rurales

Microsoft fait du pied à Gers Numérique pour expérimenter ce qui serait une première nationale, l’utilisation de “l’espace blanc” des fréquences télé pour apporter le très haut débit dans les zones les plus reculées.

La méthode du TV Withe Space est bien connue outre-atlantique où Microsoft la met déjà en place et dans bien d’autres pays à travers la planète. Elle consiste à utiliser (avec une sélection dynamique du spectre pour ne pas gêner la diffusion TV) les espaces blancs des basses fréquences (470 MHz à 698 MHz) attribuées aux chaînes télé pour transporter des données informatiques. S’agissant de basses fréquences elles se propagent idéalement dans les zones de montagnes et permettent une bonne couverture indoor. Elle permettrait d’atteindre des vitesses de connexion de l’ordre de 50 Mb/s.

Microsoft avance que l’utilisation de TV White Space serait moins couteux, plus rapide à déployer que la 4G fixe et sans incidence sur les débits mobiles puisqu’il utiliserait les fréquences TV.

La Dépêche rapporte que le responsable de la branche TV White Space de Microsoft a fait le déplacement en personne dans le Gers pour convaincre la collectivité ainsi qu’une délégation de l’ANFR de leur permettre de lancer un test grandeur nature.

Romain Gabrielli. directeur de Gers Numérique semble conquis et déclare que le lancement du test “dépend désormais du coup de tampon de l’Arcep, qui chapeaute l’ANFR et le CSA sur ces questions. Une fois lancé, il devrait durer entre 6 mois et un an, et avoir recours à des dizaines de foyers testeurs dans les deux sites.

 

Présentation (en) de TV White Space