Après Canal +, Vincent Bolloré cède sa place chez Vivendi

Après Canal +, Vincent Bolloré cède sa place chez Vivendi

Après avoir laissé son siège à Maxime Saada chez Canal+, Vincent Bolloré a cédé hier sa place de président du conseil de surveillance de Vivendi, à son fils Yannick.

Lors de l’assemblée des actionnaires du groupe qui s’est tenu hier à l’Olympia à Paris, l’industriel breton a révélé que celle-ci est la dernière qu’il préside. Et d’ajouter proposer « tout à l’heure de nommer Yannick Bolloré à la présidence du conseil de surveillance de Vivendi ». Une décision entérinée dans la foulée, rapporte l’AFP. Le conseil de surveillance a en effet voté à l’unanimité de nommer son fils, PDG d’Havas Group à la présidence. Vincent Bolloré ne s’éloigne pas totalement de Vivendi puisqu’il reste toutefois membre du conseil. 

A l’instar du 10 avril dernier lorsqu’il a cédé cette fois son siège à la présidence du conseil de surveillance de Canal + à Maxime Saada, patron de la filiale du groupe, Vincent Bolloré estime avoir acté le chantier de redressement et « que les équipes en place peuvent diriger le groupe».