Accord zones blanches de Free, Orange, Bouygues et SFR : les effets seront visibles dès 2018 assure la FFT

Accord zones blanches de Free, Orange, Bouygues et SFR : les effets seront visibles dès 2018 assure la FFT

Le 14 janvier dernier le Gouvernement, l’Arcep et les opérateurs mobiles annonçaient un accord, jugé « historique » par les protagonistes, pour accélérer la couverture numérique des territoires. L’accord indique que les opérateurs auront une obligation visant à améliorer de manière localisée et significative la couverture. Pour ce faire, un dispositif prévoyant la couverture de 5000 nouvelles zones par opérateur (susceptibles d’être couvertes par un site unique ) sera mis en œuvre.
 

Et il ne faudra pas attendre longtemps pour que les abonnés de Free, Orange, Bouygues Télécom et SFR, bénéficient de cet accord. En effet, lors de l’audition de la Fédération Française des Télécoms par les députés en fin de semaine dernière, dans le cadre de la Mission d’information sur la régulation de la communication audiovisuelle à l’ère numérique, son directeur général a assuré que les effets de cet accord seront visibles dès 2018.

 

 

Pour la mise en œuvre du dispositif, un rythme de déploiement a été défini dans la limite, au total, de 5000 zones par opérateur. Ainsi, le Gouvernement fournira une liste de zones dans ce cadre :

– jusqu’à 600 zones par opérateur en 2018

– jusqu’à 700 zones en 2019

– jusqu’à 800 zones en 2020, 2021 et 2022,

– puis jusqu’à 600 zones par an et par opérateur au-delà