Smartphones : désormais, vous pourrez avoir le choix entre plusieurs navigateurs et moteurs de recherche

B.D. ARCEP

L’Assemblée Nationale a approuvé l’amendement proposé par MM. les députés Eric Bothorel et Cédric Villani visant à redonner aux utilisateurs de smartphones une véritable liberté de choisir leurs services numériques, et en particulier leur moteur de recherche et leur navigateur internet.

Sans les citer cet amendement cible en particulier Google et Apple qui sont en position dominante sur le marché des smartphones. Par défaut sur leur produits les deux firmes imposent leurs propres navigateur et boutique en ligne sans laisser le choix d’une alternative aux utilisateurs ce qui a tendance à les enfermer dans un écosystème comme l’expliquait le rapport de l’ARCEP intitulé “Smartphones, tablettes, assistants vocaux…Les terminaux, maillon faible de l’internet ouvert”. 

Grâce à cet amendement présenté dans le cadre du projet de loi sur la protection des données personnelles les utilisateurs pourront désormais choisir les “outils qu’ils veulent utiliser pour naviguer et rechercher des informations sur Internet” explique le député Eric Bothorel à RTL.

L’article 17 bis du projet de loi relatif à la protection des données personnelles est le fruit d’un travail de co-construction entre la majorité et le Gouvernement, qui s’est saisi de la question à la suite du dépôt de mon amendement 173 en première lecture. Nous avons travaillé et pris le temps, avec mon collègue Cédric Villani, pour trouver une rédaction sécurisée sur le plan juridique et dont le format permet une mise en oeuvre rapide. Désormais, les utilisateurs pourront avoir le choix entre plusieurs navigateurs et moteurs de recherche. Il ne s’agit nullement de privilégier un acteur par rapport à un autre, mais de tous les mettre sur un pied d’égalité. Au final, il appartiendra aux différents acteurs de promouvoir et communiquer leur valeur ajoutée, notamment sur la manière dont ils collectent et utilisent les données personnelles des utilisateurs.” précise-t-il sur son site internet.