Eir : 750 suppressions de postes après la finalisation du rachat par Xavier Niel et Iliad

Eir : 750 suppressions de postes après la finalisation du rachat par Xavier Niel et Iliad

 
Alors que le rachat de l’opérateur historique irlandais par NJJ et Iliad a été finalisé avant-hier, Eir a annoncé dans la foulée « 750 suppressions de postes à venir au sein de ses effectifs d’un peu plus de 3.200 employés », rapporte l’AFP. L’objectif est ainsi de «réaliser des économies» et rendre l’opérateur « plus dynamique », précise un communiqué. L’opérateur met également en avant son intention de simplifier sa gamme de produits et de services.
 
Concrètement, il est question d’un plan « d’un plan de départ sur la base du volontariat pour les employés qui ont à présent 30 jours pour considérer l’offre de la direction », souligne l’Agence de presse. Ce n’est pas une première pour Eir qui a déjà vu 270 salariés quitter leur poste il y a un an et a supprimé environ 2000 postes les années qui ont précédé.
 
Evalué à près de 3,5 milliards d’euros pour environ 2 millions d’abonnés, Eir a une dette estimée à 2,3 milliards d’euros et commence à se redresser avec une hausse constante de ses revenus depuis près d’un an. Troisième opérateur mobile du pays avec 18% de part de marché, il est leader à la fois dans le haut débit fixe (32% de part de marché) et dans le wholesale, il dispose également du plus grand réseau de fibre optique en Irlande.