Molotov attaque M6 en justice

Molotov attaque M6 en justice

 
Rien ne va plus entre Molotov et M6, l’affrontement aura lieu devant les tribunaux.
 
A l’heure où tous les opérateurs ont signé un accord avec M6, les regards se portent désormais vers Molotov qui doit faire face aux exigences de la chaîne. Le mois dernier, le groupe de Nicolas de Tavernost lui a en effet demandé une rémunération de ses chaînes gratuites, à savoir M6, W9 et 6Ter. Et ce n’est pas tout, puisque M6 a exigé que ses trois chaînes disparaissent de l’offre gratuite de Molotov et ne soient à l’avenir accessibles que dans les offres payantes de ce dernier. Hors de question pour la plateforme de télévision par internet, dont le modèle Freemium pourrait ainsi vaciller. Alors que son contrat arrive à échéance dans quelques semaines, Molotov a d’abord opposé une fin de non-recevoir avant d’alerter le CSA, l’Autorité de la concurrence et la DGCCRF leur faisant état d’une « distorsion à la concurrence ». Aujourd’hui, la désormais célèbre application va plus loin en assignant M6 en justice pour « pratique restrictive de concurrence », rapporte puremédias
 
A noter que cette semaine l’enregistrement des programmes des chaînes du groupe M6 a été suspendu sur la plateforme qui compte près de 5 millions d’utilisateurs. Le start-over n’est également plus disponible. Molotov espère toutefois trouver un terrain d’entente.