Telecom Italia : Vivendi s’en remet aux actionnaires face à Elliott

Telecom Italia : Vivendi s’en remet aux actionnaires face à Elliott

Face à l’irruption du fonds Elliott dans la gestion de Telecom Italia qui demandait la révocation des six membres du conseil d’administration nommés par Vivendi, les trois représentants au conseil de Vivendi ainsi que cinq autres administrateurs remettent leur mandat au vote.

Ces démissions seront actées au 24 avril prochain lors de l’assemblée générale. Une autre assemblée général extraordinaire sera convoquée le 4 mai pour réélire un nouveau conseil d’administration. Pour tenter de contrer Elliott, Vivendi a donc choisi de s’en remettre aux actionnaires pour voir s’ils lui donneront leur confiance à nouveau.

Devant la tentative de démantèlement de Telecom Italia (TIM) menée par Elliott Management, Hedge Fund bien connu pour ses initiatives court-termistes, les trois représentants au Conseil d’administration de TIM proposés par Vivendi, qui soutient le plan industriel voté à l’unanimité et mis en œuvre par Amos Genish et son équipe, ont décidé de remettre leur mandat au vote des actionnaires. Cinq autres administrateurs ayant également souhaité remettre leur mandat et de fait, une majorité du Conseil étant démissionnaire, une assemblée générale devra donc avoir lieu au mois de mai prochain afin de permettre aux actionnaires de TIM de voter pour les administrateurs qu’ils souhaitent et la politique à mener.”