SFR ne changera finalement pas de nom

SFR ne changera finalement pas de nom

Altice change de fusil d’épaule et n’envisage plus d’abandonner la marque SFR.

De l’eau a coulé sous les ponts depuis ce fameux 23 mai 2017 où Patrick Drahi a annoncé officiellement lors d’une visio-conférence l’adoption de la marque « Altice » d’ici fin juin 2018 pour l’ensemble des marques du groupe dans le domaine des télécoms. Le début d’« une nouvelle ère » avait déclaré Michel Combes, débarqué depuis, au sujet de cette transformation qui devait optimiser la visibilité du groupe à l’international mais aussi à réduire ses dépenses marketing. 

Mais en novembre dernier, après le naufrage d’Altice en Bourse, conséquence des résultats moins bons que prévu du groupe et de sa filiale SFR, Patrick Drahi a commencé à faire machine arrière et s’est dit prêt à reporter le changement de nom de l’opérateur au carré rouge. Quatre mois plus tard, Altice semble avoir fait une croix sur ce projet, SFR ne se prénommera pas Altice France. Son PDG Alain Weill, l’a laissé entendre et s’en explique dans une interview accordée à Stratégies : « Nous n’envisageons pas d’abandonner la marque SFR. C’est vrai qu’il y a eu le projet de changer la marque de l’opérateur local par la marque Altice. Nous avons, pour l’instant, renoncé à ce projet, car en France, la priorité est la reconquête des clients. SFR est une marque à la notoriété de près de 100 %. Ce n’est pas le moment de changer de nom. Au moment où l’on va séparer les activités européennes et américaines, ce projet est moins d’actualité. »