Free toujours premier opérateur alternatif sur le fixe, le recrutement d’abonnés fibre a plus que doublé en 2017

Free toujours premier opérateur alternatif sur le fixe, le recrutement d’abonnés fibre a plus que doublé en 2017

Iliad a présenté ce matin ses résultats pour le 4ème trimestre 2017 sur le mobile mais aussi sur le fixe. Première constatation, la base d’abonnés Haut Débit et Très Haut débit progresse de 25 000 nouveaux abonnés au T4 contre 27 000 au trimestre précédent, pour un total de près de 6,520 millions d’abonnés au 31 décembre 2017. Sur le FTTH, Free a recruté 73 000 nouveaux abonnés contre 64 000 sur le trimestre précédent.

Ainsi, Free confirme sa position de 1er opérateur alternatif Haut et Très Haut Débit français avec plus de 6,5 millions d’abonnés au 31 décembre 2017 soit un recrutement net de 135 000 nouveaux abonnés sur le fixe, pour une part de marché de 24% "dans un contexte de maturité d’un marché concurrentiel et fortement promotionnel sur l’année 2017, notamment sur le second semestre", précise Iliad.

Sur le FTTH, Free met en avant "une année record en termes de raccordements d’abonnés en FTTH, avec près de 250 000 nouveaux abonnés raccordés sur l’année, soit plus du double qu’en 2016".

Sur la période, l’opérateur de Xavier Niel a poursuivi les efforts de déploiement de son réseau FTTH, avec près de 2 millions de nouvelles prises raccordables pour atteindre 6,2 millions de prises au 31 décembre 2017. Au final, Free affiche une croissance de 80% de sa base d’abonnés FTTH en un an, et compte désormais 556 000 abonnés FTTH.

Les objectifs de Free sur le fixe :

• Part de marché Haut Débit et Très Haut Débit de 25% à long terme ;

• Hausse de la base d’abonnés FTTH de 300 000 à 500 000 abonnés par an dès 2018 ;

• 9 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2018 ;

• 20 millions de prises raccordables au FTTH à fin 2022.