TF1 vs Canal+, Free et Orange : les opérateurs sont en position de force… pour le moment

TF1 vs Canal+, Free et Orange : les opérateurs sont en position de force… pour le moment

 

C’est le feuilleton du moment mais qui a l’avantage ?

La guerre entre TF1, Orange, Free et Canal+ bat son plein. Si Canal+ a d’ores et déjà cessé de diffuser les chaînes gratuites de TF1. Free compte faire de même si aucun accord n’est trouvé dans les plus brefs délais et Orange se dit prêt à emboîter le pas. Interrogé sur ce sujet brûlant, l’éditorialiste Nicolas Doze a estimé sur BFM Business qu’aujourd’hui les opérateurs ont plutôt l’avantage et l’explique. « Canal+ est passé à l’acte, les effets sont immédiats » sur les audiences et sur l’action de TF1 souligne t-il avant d’ajouter que « si tout à coup trois opérateurs font pression sur TF1, celui-ci est en position délicate ».

Néanmoins, le mondial de foot pointe le bout de son nez, contrebalance Nicolas Doze. TF1 a la moitié des matchs et « à ce moment il n’y a pas de deal possible, les opérateurs vont être dans l’obligation de rediffuser à nouveau TF1, on ne peut pas priver leurs clients de ces matchs.»

Selon Canal+, la stratégie de TF1 est de prolonger les contrats de distribution jusqu’à la Coupe du Monde afin d’obliger les opérateurs à signer face à la pression de leurs abonnés. Un piège que Maxime Saada, patron de Canal+ a expliqué dans les lignes du Figaro : «Nous avons décidé de sauter le pas quand nous avons compris que la position de TF1 était totalement intransigeante. Nous discutons avec eux depuis juillet 2016. Cela fait cinq fois que nous reportons le délai d’expiration de nos accords de distribution et TF1 proposait encore de les proroger jusqu’en avril ou mai. C’est un piège. TF1 veut nous entraîner jusqu’à la coupe du monde de Football en juin 2018 en Russie car c’est la seule chaîne à la diffuser en clair. À ce moment-là, ils espèrent que nous soyons obligés de signer devant la pression de nos abonnés. Ils veulent prendre nos abonnés en otage».