Quand Steve Jobs, dès 1984, prédisait le potentiel français de création de start-up

Quand Steve Jobs, dès 1984, prédisait le potentiel français de création de start-up

 

Quand Steve Jobs se prend pour Nostradamus. Une vidéo exhumée d’un placard, montre Steve Jobs, en 1984, expliquer la place que devrait prendre la France dans le secteur de l’informatique. Selon lui, elle a les étudiants les plus brillants et avance que des entrepreneurs devraient lancer des centaines de « mini entreprises » de logiciels (on ne disait pas encore start-up à l’époque) et que le pays pourrait dominer l’Europe. Une prédiction qui prend presque forme aujourd’hui où la France est en train de devenir une startup nation et où fleurissent des incubateurs de start-up, dont le plus gros au monde, avec Station F. Mais c’est 35 ans plus tard, le pays étant sclérosé, selon Steve Jobs, par la peur de l’échec, contrairement aux Etats-Unis.