Vaunt de Intel, les lunettes connectées qui passent inaperçues

Vaunt de Intel, les lunettes connectées qui passent inaperçues

Les lunettes connectées dévoilées par Intel pourraient quasiment passer inaperçues bien qu’elles soient bardées de technologie. Pas d’écran, les images sont directement projetées sur la rétine.

Se lancer dans le marché des lunettes connectées après le flop des Google Glass est un pari risqué. Mais Intel ne joue pas sur même tableau que la firme de Mountain View ou les autres acteurs du secteur qui proposent des expériences de réalité augmentée haute de gamme (type HoloLens ou Magic Leap).

Rien, a priori, ne permet de différencier les Vaunt d’une paire de lunettes “classiques”. Intel mise sur un objet discret capable de répondre à tous les usages “connectés” du quotidien. 

Et pour être discrètes, les lunettes devaient se passer d’écran, Intel a trouvé la solution en projetant directement l’image sur la rétine de l”utilisateur. Un laser à faible intensité situé dans la branche droite des lunettes, dévié par un réflecteur dans le verre même, envoie l’image dans le coin inférieur droit de la rétine. Selon the Verge qui a pu tester les lunettes dans les laboratoires d’Intel cette image s’affiche parfaitement bien et est indétectable de l’extérieur. Les piles et toutes l’électronique sont situées dans les branches à proximité des verres ce qui permet d’avoir des branches relativement fines. 

Nous voulions nous assurer que quelqu’un qui les porte obtienne une valeur ajoutée sans qu’il y ait pour autant un impact négatif de la technologie visible sur leur visage. Tout à partir de la base est conçu pour faire disparaître la technologie.” explique Itai Vonshak, responsable des produits chez New Devices Group (NDG) d’Intel.

Les lunettes connectées d’Intel ne sont pas autonomes, elles fonctionnent par Bluetooth reliées à un smartphone Android ou Apple de la même manière que les smartwatches avec une autonomie de 18 heures. 

Selon Bloomberg, Intel serait à la recherche de partenaires qui, en se greffant sur le projet, permettrait son développement, comme un acteur disposant d’un réseau de distribution, des compétence dans le design ou encore une ligne de production industrielle. Intel ouvre ainsi avec son prototype de lunettes connectées une nouvelle voie pour répondre à des usages plus proches de ceux de notre quotidien.