Une société change de nom pour éviter un procès avec Free

Une société change de nom pour éviter un procès avec Free

La société Free Electrons a changé de nom suite à une plainte de Free pour éviter des actions en justice.

La société d’ingénierie française, Free Electrons, spécialisée en Linux embarqué et plus généralement en logiciel libre et open-source pour systèmes embarqués, s’appelle désormais Bootlin. 

Sur son blog son fondateur, Michael Opdenacker, explique dans langue de Shakespeare, la société ayant des visées internationales, avoir fait ce choix suite à une plainte déposée par Free en juillet dernier devant le tribunal de grande instance de Paris. Free demandait à Free Electrons 107 000 euros de dommages, un changement de nom et de nom de domaine dans les 15 jours et l’arrêt de l’utilisation du mot “Free” dans sa communication. La société considère ces accusations infondées mais préfère changer de nom avant la décision du tribunal pour se concentrer “sur nos projets plutôt que de nous épuiser à mener une longue bataille juridique”.

La société française évolue dans le secteur du numérique et des technologies de l’information et de la communication comme Free, ainsi Free a sans doute voulu éviter toute possibilité de confusion auprès du grand public entre les deux sociétés. Dans des domaines d’activités totalement différents nos lecteurs avaient trouvé quelques perles utilisant Free, comme une sandwicherie ou un magasin de cigarettes électroniques Free Clop par exemple.