Google a supprimé plus de 700 000 applications malveillantes du Play Store en 2017

Google a supprimé plus de 700 000 applications malveillantes du Play Store en 2017

Sur l’année 2017 Google annonce avoir retiré plus de 700 000 “mauvaises” applications.

Le nombre d’applications supprimées a augmenté de 70% par rapport à 2016. “99% des applications avec du contenu interdit ont été identifiées et rejetées avant que quiconque n’ait pu les installer” rassure Andrew Anh dans une note de blog.

Afin de juguler la réapparition sous d’autres formes de ces applications une nouvelle méthode de détection des développeurs mal intentionnés a conduit à la suppression de 100 000 comptes.

Les applications qui passent très difficilement à travers les mailles du filet, car Google le reconnait son système de détection n’est pas parfait, sont celles qui copient une application déjà populaire pour en tirer profit “à l’aide de méthodes trompeuses telles que l’utilisation de caractères Unicode pouvant être confondus ou le fait de masquer des icônes d’application usurpant l’identité d’un environnement local différent. En 2017, nous avons supprimé plus d’un quart de million d’applications usurpatrices d’identité”.

Les applications qui diffusent ou favorisent les contenus inappropriés (violence, pornographie, haine, activité illégale) sont supprimées également par “dizaines de milliers”.

Enfin, les applications contenant un malware (fraude par SMS, cheval de Troie, hameçonnage) sont plus difficiles à repérer du fait de l’attention que portent les développeurs à ne pas se faire prendre, mais grâce à Google Play Protect leur nombre a été divisé par deux affirme la firme de Mountain View. *

Google veille au grain, mais ce chiffre de 700 000 applications supprimées démontre bien qu’il faut être malgré tout vigilant lorsque l’on télécharge une application.