Distribution des chaînes SFR Sport : discussions en cours avec plusieurs opérateurs et Canal+

Distribution des chaînes SFR Sport : discussions en cours avec plusieurs opérateurs et Canal+

SFR n’est plus contre la non-exclusivité et s’ouvre au partage de ses chaînes SFR Sport à la concurrence.

Afin d’augmenter les sources de revenus et faire des économies, SFR change de modèle économique. Si l’objectif est désormais de vendre ses chaînes SFR Sport aux opérateurs, la maison-mère de SFR a créé une nouvelle entité Altice Pay TV, soit une structure juridique, financière et commerciale dans laquelle seront regroupés les droits sportifs et audiovisuels détenus par l’opérateur au carré rouge. Dans une interview accordée à l’Equipe, Alain Weill, le patron de SFR est revenu sur les raisons de la création de cette nouvelle filiale et sur la nouvelle stratégie du groupe dans l’utilisation de ses droits sportifs.

Si au lancement de SFR Sport en 2016, aucun accord n’avait été trouvé avec les opérateurs, la situation est différente aujourd’hui, l’heure est à l’amortissement et à la monétisation des droits audiovisuels acquis par SFR. Pour Alain Weil, Altice Pay TV « est ouvert à tout le monde, y compris aux nouveaux entrants comme Apple TV,Amazon, Facebook.. » mais aussi aux autres opérateurs. « Maintenant, la priorité est le développement commercial et la poursuite de l’édition de contenus », ajoute l’intéressé avant de se mettre au diapason de Xavier Niel et Stéphane Richard au sujet des exclusivités : « C’est une mauvaise chose qu’un téléspectateur soit obligé de s’abonner à un opérateur pour voir du rugby et à un autre pour du foot ». Les lignes bougent donc de plus en plus chez SFR, lequel informe dans les lignes du quotidien sportif, être en discussion « avec plusieurs opérateurs depuis des mois » mais aussi avec Canal+, « un partenaire stratégique essentiel ». Le partage des chaînes SFR Sport à la concurrence sera donc une réalité, probablement avant le lancement de la Ligue des Champions sur ces chaînes en septembre prochain.

Avec le transfert de ses droits TV dans Altice Pay TV, SFR fera une économie de 600 millions d’euros, de quoi montrer un visage autrement plus attrayant aux investisseurs. La nouvelle filiale débute en revanche 2018 avec « une charge de 600 millions, qui grimpera à 1milliard au second semestre avec le début de la diffusion de la Champions League. » Enfin, pour les nouveaux abonnés, le bouquet SFR Sport deviendra une option, probablement fin février.