La nouvelle arme des Vidéo Club pour lutter contre la VOD

La nouvelle arme des Vidéo Club pour lutter contre la VOD

Après avoir consulté le catalogue disponible en magasin, l’utilisateur choisit le ou les films à charger sur son baladeur. Les films sont bien sûr protégés par DRM (Windows). Pour les « débloquer », le client peut payer directement au vidéoclub, à l’aide de sa carte d’abonnement habituelle. Il lui en coûtera 4 euros par film, sachant qu’il a 30 jours pour le regarder et 48 heures à partir du début de la lecture (soit environ le tarif moyen classique).

Mais il peut aussi payer à distance, par SMS : après avoir envoyé un message à un numéro spécial, il reçoit alors un code à saisir sur sa TV avec la télécommande du boîtier. Les 4 euros seront débités de son compte. Une solution bien pratique, pour choisir en famille le film déjà chargé sur le baladeur. De plus, le client pourra sélectionner chez lui les prochains films qu’il souhaite louer, en chargeant le catalogue de tous les films Moovyplay de son vidéoclub en même temps que ses films.

Les autres avantages sont qu’il n’y a plus besoin de ramener le DVD et que les films récents sont plus nombreux (et disponibles plus rapidement) que sur les offres VOD

Lire l’intégralité de l’article de 01Net