Freezone S'inscrire

Objets connectés : la FNAC et Amazon assignées pour pratiques commerciales trompeuses par l’UFC-Que-Choisir

En juillet dernier, l’UFC-Que-Choisir avait passé au crible les fiches produits des objets connectés sur les plateformes de vente en ligne. Après avoir relevé des “informations lacunaires sur les caractéristiques” et une “présentation des garanties légales inintelligible”, l’association avait mis en demeure 10 plateformes.

Cela n’ayant pas eu l’effet escompté, l’UFC a choisi les deux plus grosses plateformes qu’elle a assigné devant le Tribunal de Grande Instance de Paris “sur les fondements de pratiques commerciales trompeuses et en cessation d’agissements illicites”.

L’association s’explique dans un communiqué :

Alors qu’un objet connecté ne se réduit pas à un simple objet physique mais dispose d’un écosystème technologique complexe, le protocole de communication utilisé, l’identité du constructeur et la capacité d’interopérabilité de l’objet, sont autant d’informations que FNAC DIRECT et AMAZON SARL se doivent de communiquer aux consommateurs avant l’acte d’achat.

De plus, la nature des données personnelles traitées lors de l’utilisation d’un objet connecté fait partie intégrante de son fonctionnement, tant par le nombre incommensurable de données collectées, que par leur diversité et leur caractère sensible […] les informations relatives aux données personnelles des utilisateurs nécessitent également une communication au consommateur avant la conclusion du contrat, en tant que caractéristiques essentielles d’un tel produit. 

Or, sur leur site, ces deux sociétés font tout simplement fi des obligations d’informations précontractuelles, prétextant n’être que les distributeurs et non les fabricants de ces objets. Or, la jurisprudence, suite à une bataille judiciaire longue de 11 années de l’UFC-Que Choisir contre la société DARTY, est aujourd’hui catégorique : l’obligation d’information précontractuelle pèse sur l’interlocuteur direct du consommateur, peu importe que celui-ci soit le fabricant, ou simplement le distributeur du produit. Loin d’être anodine, cette information est cruciale, compte tenu des spécificités et contraintes des objets connectés. 

Par ailleurs, l’Association a pu constater sur ces deux sites que l’existence des garanties légales - pourtant applicables et gratuites - était éludée au profit de la garantie commerciale ou des extensions de garanties payantes, faisant même parfois doublon avec les garanties légales en terme de durée et/ou dommages couverts. 

 

 

Publié le 09 janvier 2018 à 10h40 par Tristan Peyrotty
Partager sur Google + Partager sur Twitter Partager sur Facebook Alertes mail Partager
COMMENTAIRES DES LECTEURS (5)
Posté le 09 janvier 2018 à 11h00

A voir ce que cela va apporter à la réflexion générale...

Posté le 09 janvier 2018 à 11h19

Les commerçants devraient donc désormais demander aux constructeurs de fournir des ces éléments dans la fiche descriptive.

En cas de conflit, le client attaquera le commerçant qui se retournera contre le constructeur.

Posté le 09 janvier 2018 à 12h23

Il y a le même problème avec Cdiscount qui propose des extensions de garantie sur des produits n'ayant pas de numéros de série et qui refuse à posteriori de prendre en charge le produit défectueux malgré l'adhésion a cette extension. Là aussi il y a arnaque J'ai d'ailleurs fait part à la DGCCRF de cette anomalie


grem
Envoyer message
 
1259 points
Posté le 09 janvier 2018 à 17h29

extension de garantie , assurance de perte des moyen de paiement , tout ça c est du pipo

Posté le 09 janvier 2018 à 21h53

Ils sont un peu "vénères" ceux-là..., non ? wink

RUBRIQUE COMMENTAIRE
Bonjour , avant de poster, veuillez vous assurer d'avoir pris connaissance des règles.

X

Quatre consignes avant de réagir :

  • Rester dans le cadre de l'article. Pour des discussions plus générales, vous pouvez utiliser nos forums.
  • Développer son argumentation. Les messages dont le seul but est de mettre de l'huile sur le feu seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Respecter les acteurs de l'informatique et les autres lecteurs. Les messages agressifs, vulgaires, haineux, etc. seront modifiés ou effacés sans préavis par la rédaction.
  • Pour toute remarque concernant une faute dans l'article, merci de nous contacter exclusivement par le formulaire "signaler une erreur" lors de la sélection du texte de l'article (les commentaires portants sur ce sujet seront systématiquement supprimés).

Vous devez créer un compte Freezone et être connecté afin de pouvoir poster un commentaire.

DANS VOS REGIONS
Suite à l'annonce de Xavier Niel, selon vous, la Freebox V7 sera lancée :