Smartphones : avec cette découverte les écrans cassés pourraient vite devenir un lointain cauchemar

Smartphones : avec cette découverte les écrans cassés pourraient vite devenir un lointain cauchemar

 

Comme c’est le cas pour un bon nombre de découvertes, elle est le fruit du hasard. Des chercheurs japonais ont découvert un nouveau type de verre capable de se réparer tout seul.

Votre smartphone vous échappe des mains et tombe, écran contre le sol. Le cauchemar d’avoir à le retourner et s’apercevoir que l’écran est brisé touche peut-être à sa fin. Grâce à cette découverte, plus besoin de le faire réparer moyennant finance, une simple pression avec la main sur l’écran suffira pour le réparer.

L’équipe de chercheurs de l’université de Tokyo annonce que ce nouveau verre polymère est “hautement robuste mécaniquement parlant et peut néanmoins être facilement réparé par une compression des surfaces fracturées”.

Ce nouveau type de verre a été découvert par accident par un étudiant qui voulait fabriquer une colle en utilisant ce polymère. Il s’est aperçu qu’avec une simple pression sur les bords coupés du matériaux à température ambiante pendant quelques secondes suffisaient pour qu’ils se recollent contrairement aux matériaux autoréparants que l’on connait déjà et qui demandent des températures élevées pour se régénérer. Le LG Flex 2 est d’ailleurs équipé d’un revêtement sur le dos qui est capable de guérir les égratignures mineures au fil du temps.

D’autres expériences ont montré que le matériau cicatrisé retrouvait sa résistance initiale après quelques heures. S’en sont suivies des publications dans différentes grandes revues (Science).

Yu Yanagisawa dans une déclaration à NHK espère que “le verre réparable deviendra un nouveau matériau respectueux de l’environnement qui évite d’être jeté s’il est brisé”.


source : The guardian