Redevance TV élargie à tous les foyers : le Sénat est plus que favorable

Redevance TV élargie à tous les foyers : le Sénat est plus que favorable

En route vers une reforme de la redevance audiovisuelle universelle du même type qu’en Allemagne ?

Le dossier autour de la réforme de la redevance TV a été remis sur la table le 30 octobre dernier par la ministre de la Culture Françoise Nissen selon qui « les usages ont changé, donc c’est un sujet qui va être rouvert et que nous allons étudier attentivement». Une semaine plus tard, c’était au tour du président de Radio France, Mathieu Gallet de se prononcer. Chargé par le gouvernement d’une réflexion autour de la réforme de l’audiovisuel public avec les directions de France Télévisons, de TV5 Monde, France Média Monde et de l’INA, le patron de Radio France est allé dans le sens de la ministre de la Culture insistant sur la nécessité de réformer la redevance TV  : « Aujourd’hui, la redevance est payée par les personnes qui déclarent posséder un téléviseur, or cela n’a plus de sens compte tenu des modes de consommation des médias actuels ». Son idée de réforme est « d’instituer une redevance universelle automatique, chaque foyer fiscal contribuant à cet effort ».

Aujourd’hui dans un rapport à savoir l’avis budgétaire de la Commission culture du Sénat sur le projet de loi de finances, le Sénat « pousse fortement en faveur d’une redevance à l’allemande » rapporte Les Echos. Outre-Rhin les foyers sont tous ponctionnés depuis 2013, qu’ils possèdent une télévision, un ordinateur, un smartphone ou rien de tout cela. Une taxation universelle serait donc à prévoir dans l’hexagone même si cette idée est encore au stade des discussions, les sénateurs estiment par ailleurs que la redevance pourrait à l’avenir baisser alors que dans le même temps la Cour des Comptes souligne que celle-ci aurait dû s’élever à 124 euros au lieu de 137 euros en 2016, la faute à des "mécanismes de surindexation sur l’inflation et de « coups de pouce » volontaires du gouvernement", précise enfin le quotidien.

A noter que le Sénat a récemment rejeté la proposition du Sénateur David Assouline visant à élargir la redevance TV aux smartphones, tablettes et ordinateurs avec la volonté de la faire passer à 140 euros en 2018. Albéric de Montgolfier, rapporteur général du texte a notamment rappelé que « le gouvernement a annoncé une réforme de l’audiovisuel public pour 2018 » et qu’il était incongru de mettre en place des propositions qui seront sans doute impopulaires.