Des actionnaires portent plainte contre Altice

Des actionnaires portent plainte contre Altice

Des actionnaires d’Altice sont sur le point de déposer une plainte contre le groupe, après la chute du titre en bourse de près de 50%, pour avoir diffusé des fausses informations sur sa dette. Elle s’élève à près de 50 milliards d’euros.

Selon une source proche du dossier citée par Europe 1, ils estiment que le groupe de Patrick Drahi aurait "minoré sa dette" et déclaré "avoir un contrôle absolu sur cette dernière" alors que cela n’était pas le cas. Le chef d’accusation retenu est "diffusion d’informations fausses ou trompeuses".

Frédérik-Karel Canoy, l’avocat des plaignants affirme à l’AFP "agir d’ores et déjà au nom d’une cinquantaine d’actionnaires". La période mise en exergue concerne les années 2015 à 2017. 

"Patrick Drahi pense pouvoir sauver Altice avec de l’audace. Cela me rappelle Jean-Marie Messier qui assurait aux actionnaires en 2002 ’cela va mieux que bien’ alors que la dette de Vivendi atteignait 35 milliards d’euros" lors de son départ contraint en juillet 2002, a poursuivi l’avocat. "L’attitude de M. Drahi est totalement irresponsable par rapport aux actionnaires".