Free / Neuf-Cegetel: discussions avortées en vue d’une fusion

Free / Neuf-Cegetel: discussions avortées en vue d’une fusion

Aucun accord n’aura finalement été trouvé, chacun des actionnaires principaux (Xavier Niel pour Free/Iliad et Vivendi, via SFR, pour Neuf Cegetel) voulant garder le contrôle managérial de la nouvelle entité. La capitalisation boursière n’est pourtant pas à l’avantage de Free, cette dernière étant deux fois moins importante que celle de Neuf-Cegetel  (3,8 milliards contre prés de 7 milliards), les actionnaires de Neuf Cegetel se seraient ainsi retrouvés avec la majorité du capital.

Vivendi se serait aussi interrogé sur la faisabilité du projet du point de vue des gendarmes de la concurrence. En effet, l’opération aurait donné naissance à un quasi-duopole dans l’ADSL entre France Télécom (49,3 % du marché) et le nouvel ensemble (42,3 %). De plus, Vivendi se serait retrouvé avec à la fois une position dominante dans la télévision payante (via Canal+) et une position importante dans la télévision sur ADSL.

Source : Les Echos