Licence 3G : SFR réclamera un rabais si Iliad en obtient un

Licence 3G : SFR réclamera un rabais si Iliad en obtient un

<>

Free Mobile, filiale à 100% d’Iliad, avait déposé fin juillet le seul dossier de candidature à la quatrième licence de téléphonie mobile de troisième génération, tout en réclament un échelonnement du paiement des 619 millions d’euros dus pour la licence.

"Cela ne serait pas équitable qu’ils aient une remise de prix. Nous demanderions la même et les mêmes conditions", a déclaré Frank Esser lors d’un entretien accordé à Reuters.

L’Autorité de régulation des télécoms (Arcep) a rejeté début octobre la candidature d’Iliad mais le gouvernement a fait savoir que toutes options restaient ouvertes.

Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, qui détient 56% de SFR, avait déjà déclaré à la mi-octobre que le groupe n’exclurait pas des poursuites judiciaires si Iliad obtenait une remise sur le prix de la licence.

Iliad n’a jamais caché son souhait d’obtenir des pouvoirs publics un assouplissement des conditions de paiement, arguant du fait qu’il entre tardivement sur un marché déjà mature, mais les détenteurs des trois licences existantes – France Télécom (Orange) et SFR depuis 2001 ainsi que Bouygues Telecom depuis 2002 – ont fait savoir qu’ils n’entendaient pas laisser accorder des conditions favorables à un nouvel entrant.

"Nous avons été les premiers à essuyer les plâtres dans la technologie. Aujourd’hui, elle est disponible à des prix plus abordables", a souligné de son côté Jean-Marc Tasseto, directeur général grand public et marketing de SFR.

Source : Reuters