iOS 11 : malgré un mauvais départ, son taux d’adoption est de 52%

iOS 11 : malgré un mauvais départ, son taux d’adoption est de 52%

Cela fait maintenant plusieurs semaines que la dernière version du système d’exploitation mobile d’Apple a été lancée. Sur le site d’aide aux développeurs d’Apple a été publiée une page affichant les résultats du taux d’adoption d’iOS 11, il a atteint précisément 52%. Pour rappel, la version finale d’iOS 11 a été lancée le 19 septembre 2017. L’adoption de cette version par les utilisateurs d’appareils Apple en peu de temps, prouve qu’elle a rencontré un certain succès.

La firme de Cupertino a calculé ce chiffre en se basant sur les données récoltées auprès de son App Store.

Les versions antérieures de l’OS avaient rencontré de meilleurs démarrages, cependant le taux d’adoption d’iOS 11 en si peu de temps, témoigne de son succès auprès des utilisateurs d’appareils Apple.

A leurs lancements, iOS 10 et iOS 9 avaient respectivement obtenu des taux d’adoption de 60% et 67% sur une durée équivalente. Cela s’explique tout d’abord par le fait que la plupart des améliorations importantes apportées par iOS 11 sont destinées aux iPad. De plus, plusieurs bugs ont été révélés par des testeurs, ce qui a eu tendance à effrayer certains utilisateurs quant à l’utilisation d’iOS 11.

Finalement, ces résultats confirment donc que les migrations vers les dernières versions des systèmes d’exploitation d’Apple sont plus efficaces que celles générées par Google.

Depuis début octobre, Android Oreo n’a été installé que sur 0.2% des terminaux Android ce qui prouve encore l’avance d’Apple concernant les migrations vers les versions plus récentes de son OS. Pour rappel, la procédure concernant les mises à jour de la firme de Mountain View est plus complexe à cause du fait qu’elle doit être adaptée à beaucoup plus de terminaux.

Source  : lesnumeriques.com