L’Italie, figure de proue de la 5G en Europe, testera un réseau dès 2018

L’Italie, figure de proue de la 5G en Europe, testera un réseau dès 2018

Le plan “Bari-Matera” du nom des deux villes des Pouilles (sud de l’Italie) qui vont bénéficier du réseau 5G a été présenté hier. Telecom Italia Mobile, Fastweb et Huawei seront de la partie ainsi que 52 partenaires institutionnels et privés. Le réseau sera utilisable dès juin 2018.

La mise en place du réseau 5G dans ces deux villes italiennes aura 2 ans d’avance sur l’objectif de 2020 de la Commission européenne. Grâce à des dizaines de petites antennes (small cells) reliées au réseau par fibre optique les débits pourront être dix fois supérieurs à ceux de la 4G actuelle. Dès juin 2018 ce seront les domaines de la santé, de l’industrie, de la culture, de l’automobile et de la sécurité routière qui pourront lancer des services en s’appuyant sur ce nouveau réseau ultra rapide.

Au total 52 partenaires prendront part à l’expérience (7 centres universitaires, 34 grandes entreprises, 11 administrations publiques). Plus de 70 exemples d’utilisations de la 5G seront testés lors de ce déploiement.

A Bari la 5G permettra de réaliser un des premiers port 4.0 en améliorant la sécurité, le contrôle des accès, et en automatisant la logistique (charge et décharge).

Matera qui a été choisie pour être la capitale de la culture 2019 développera des projets de reconstructions en 3D de sites archéologiques, des visites virtuelles de musées, églises et parcs. 

Le sous-secrétaire d’Etat au développement économique qui a lancé ce projet se félicite que “l’Italie figure parmi les premiers pays européens qui expérimentent la 5G dans cinq villes”. Telecom Italia a réalisé des test à Milan et Turin et signé un accord afin d’effectuer des tests également à Saint-Marin.

Entre juin et décembre 2018 75% de la population devrait être couverte. La couverture intégrale des deux villes est attendue courant 2019.